Adam – L’ultime robot
Bookmark
Suivi par 15 personnes
6.90
Statut Terminé
Type Manga
Année de Sortie 2016
Auteur Azuma Ryuko
Prépublié dans Shounen Jump +
Posté par
Posté le
Mis à jour le

Adam – L’ultime robot

Tetsuwan Adam / Adam the Astroboy

Synopsis Adam – L’ultime robot

Guerre mondiale, pollution atmosphérique extrême, extinctions de masse… À ces calamités qui s’abattent sur la Terre s’ajoutent désormais les « Psychés », de gigantesques créatures volantes d’origine inconnue, qui attaquent l’humanité tout entière depuis l’espace. Face à elles, un seul espoir : Adam, robot humanoïde doté d’une âme…

Si le nom d’Adam est clairement une référence au premier homme créé par Dieu, le mangaka Ryoko Azuma, à travers le personnage de Jesse, le créateur d’Adam, parle d’Astroboy comme du même qui aurait conduit à la conception du robot Adam ! À noter que le nom japonais de la série Tetsuwan Adam est un clin d’œil au nom original de la série d’Osamu Tezuka, Astro Boy : Tetsuwan Atom ! À l’instar des robots de nombreuses œuvres de SF, Adam, le robot doué d’une conscience, développe des comportements humains, des émotions et des pensées propres. Il pose ainsi la question de la place des machines/robots dans notre société et notre futur.

Manga de science-fiction avec pour toile de fond une planète en péril et une humanité forcée à l’exil vers la planète Mars en pleine terraformation, Adam, l’ultime robot est une véritable œuvre d’anticipation. De nombreuses références de science-fiction sont utilisées dans le récit comme des faits avérés ou ayant existés. L’auteur distille ainsi des pages informatives sur des faits scientifiques ou des techniques antérieures à l’histoire sous forme de « cours de sciences de Jesse Maxwell ». On en apprend ainsi plus sur l’évolution de la robotique au Japon par exemple.

Avec son graphisme aux lignes épurées mais dynamiques, Ryoko Azuma nous offre des pages d’affrontements spectaculaires entre Adam et les « Psychés », ces entités géantes extraterrestres qui semblent vouloir annihiler l’humanité. En ce sens, l’œuvre pose également une question chère aux hommes depuis des milliers d’années : sommes-nous seuls dans l’Univers ? Et si d’autres êtres existent, seront-ils ou non hostiles à notre existence ?